Club Quinté

Jouer aux courses, ça s'apprend



"La disquette de survie: Travailler, Souffrir, Vieillir, Mourir. REMPLACEZ LA !

Jouer, Rire, Rajeunir, Vivre"

Il ne tient qu’à vous.....VOUS êtes le pilote, c’est vous qui faites votre vie et non les éléments extérieurs.

Donc, si vous manquez actuellement d’argent, prenez bien conscience que le jeu aux courses est ET doit rester avant tout un PLAISIR. Si vous en faites une affaire d’argent, c’est une activité à risques: LE JOUEUR TRAVAILLE SANS FILET. Même si notre expérience nous a permis d’être gagnant au fil des années, le passé n’est qu’une PHOTO INSTANTANEE et nullement une GARANTIE.......

SI VOUS PLACEZ LA BARRE TROP HAUT DANS VOS EXIGEANCES, VOUS RETOMBEREZ.....

INCONTOURNABLE:

Vos chances de succès (DANS LE MEILLEUR DES CAS) aux jeux de combinaisons selon le nombre de chevaux que vous jouerez:
Tiercé: 5 chevaux: 20%, 6 chevaux: 25%, 7 chevaux: 35%, 8 chevaux: 45%
Quarté: 5 chevaux: 5%, 6 chevaux: 8%, 7 chevaux: 15%, 8 chevaux: 25%
Quinté: 5 chevaux: 1%, 6 chevaux: 3%, 7 chevaux: 6%, 8 chevaux: 15%

Jouer aux courses, ça s’apprend......

Tout d’abord

Choisissez les jeux "ouverts"*(simple, couplé, 2 sur 4) et non les jeux "fermés"* (tiercé, quarté, quinté) 

* jeux fermés= jeu où il faut trouver L’INTEGRALITE de l’arrivée

 

Mais personne ne nous le demande jamais......


(attention, j’ai dit JOUER: pas vous apprendre à remplir les tickets correctement ou savoir ce qui se passe en cas de non-partant, ça, c’est le travail du PMU.....)

Le plus souvent, pour nos visiteurs, seul compte le produit fini (pronostic, copier-coller, on touche, c’est normal, sinon c’est le pronostiqueur qui est incapable, j’en teste un autre puis deux puis vingt...) Il pense qu’il suffit de changer le contenu.....et, bien sûr, il y a aussi ceux qui ne VEULENT PAS de pronostiqueur et assument farouchement leur indépendance en faisant "le papier" à leur manière: ils ne veulent pas remettre en cause leur propre façon de faire.Soit....

Avec ses deux bémols de taille:

- La clientèle turfiste manque dans sa grande majorité de moyens financiers indispensables pour pouvoir investir dans le jeu comme il faudrait, mais elle joue pour tenter d’améliorer cette condition. C’est cependant un TRES GROS RISQUE.....Risque que beaucoup cherchent à faire endosser au monde extérieur.

- Conséquence de ce que l’on vient de voir: On tente sa chance avec l’enjeu MINIMUM, et ce faisant, on s’assoit sur la réflexion mathématique élémentaire: probabilité MINIMUM de gagner.

Avec ou sans expérience, chacun semble persuadé de l’evidence de sa manière de jouer et de ses stratégies.

 



 

 

LE PLAN DE CAPITALISATION

Soit:

- Vous n’avez pas l’argent pour INVESTIR (il vous en manque justement......et vous pensez que les courses c’est le moyen de.....): c’est la grosse partie de la clientèle TURF.: Je vous déconseille dans ce cas d’y toucher------) fuite en avant.

- Vous avez un capital:

ce sera:

*perte totale
*perte partielle
*bénéfice

Vous êtes comme l’investisseur en bourse: vous pouvez planifier combien de fois environ vous allez toucher (réussite) mais il sera impossible de PREVOIR la RENTABILITE, et surtout la REGULARITE.

exemple:
STRATEGIE OBSTACLES

Vous avez choisi de jouer 4 chevaux (en moyenne) au jeu simple gagnant, vous savez que votre réussite tournera autour de 66% (2 sur 3) donc une TRES BONNE SECURITE PSYCHOLOGIQUE....

Il faut et il suffit donc que le rapport moyen encaissé soit SUPERIEUR à 6 euros.....

Au-dessus, c’est bénéfice......

Et contrairement à la bourse, ça ne s’effondre pas d’un coup, il n’y a pas lieu de "couper" sa position....

Combien de fois avons nous vu se lamenter des personnes aux prises avec des pertes....constantes. Et en leur posant la question: "mais à quel jeu ?"

Dans ce cas on lève sur nous des yeux quelque peu méprisants (mais d’où il sort celui-là ?):

" Au tic 3, bien sûr"

 

Aïe Aïe Aïe

Là ou le mot INFINITESIMAL intervient pour caractériser vos chances de gagner.....
Il ne faut pas s’étonner.....

 

C’est déjà dur de gagner, alors si on part sur de telles routes !

 

Le grand défi, pour la clientèle des jeux aux courses, c’est de gagner avec un investissement minimum. On le répète: plus de 90% des tickets enregistrés sont des tickets unitaires. Et dans la réalité, celà aboutit souvent à la perte totale du capital. Et même si celui-là est petit, c’est tout de même 100% de perte.

Bon, exemple pris au hasard, vous décidez (hum, oui , ce sera TOUJOURS VOUS, qui déciderez ! ) de jouer au MULTI

Réflechissez déjà à celà: Dans le meilleur des cas (avec par exemple la meilleure réussite des pronostiqueurs professionnels)vous gagnerez: 
* 3 fois sur 100 au multi 4
* 6 fois sur 100 au multi 5
*12 fois sur 100 au multi 6
*18 fois sur 100 au multi 7 

Ce qui veut dire, que si par exemple vous jouez au multi 6: 

- vous PERDREZ au moins 88 fois sur 100
- il vous faudra toucher des rapports d’au moins 25 euros en moyenne pour SEULEMENT équilibrer le budget:  Mises: 100x 3 euros = 300 euros, que l’on divise par le nombre estimé de gains, soit 12= 25 euros.

 

Tiercé....ou....Quarté....ou.....Quinté ?

 

Voilà une bonne question !

 

Remontons à la source

 

Dans les années 1960, théatre de la lutte épique que se livrent le P.M.U. et Mr X, Patrice Des Moutis (voir l’excellent ouvrage de Richard De Lesparda à ce sujet), celui-ci avait clairement montré la solution pour

GAGNER

La combinaison complète !

 

Car le problême fondamental, c’est l’ordre !

 

Extrait"Le petit joueur est enclin à inscrire ses chevaux dans l’ordre logique: favori, semi-favori, outsider. Or, autre renseignement tiré des statistiques, l’ordre d’arrivée du tiercé est illogique dans trois cas sur quatre. Avec les combinaisons complètes, j’ai donc un rapport en surcôte dans 75% des cas."

Certes.....

Il fallait des moyens financiers non négligeables pour couvrir le nombre nécessaire de combinaisons (n’oubliez pas que PLUS DE 90% DES TICKETS ENREGISTRES SONT DES TICKETS UNITAIRES et que donc la plupart des gens font l’enjeu MINIMUM, avec pour conséquence un MINIMUM de chance de gagner....)

Mais....

Ca marchait.

 

Pour un temps

Car les têtes "pensantes" de notre opérateur de paris, qui voulaient à tout prix éviter la concentration des gains ont trouvé deux solutions:

 

- fragmenter les mises entre différents jeux (la masse d’argent à distribuer se retrouve éparpillée), et donc les rapports moyens de ces différents jeux n’ont pas arrêté de baisser avec les années.

- sortir des jeux plus compliqués(avec 18 partants, vous aviez une chance sur 800 environ de toucher) avec le Quarté (là on passe à 1 chance sur 3000) puis au Quinté (là on est à 1 chance sur 8000)

RENDANT PAR LA-MEME IMPOSSIBLE

les mises par combinaisons complètes, vu l’investissement colossal qu’il faudrait chaque jour. Chaque jour, car en même temps, on est passé du tiercé hebdomadaire au tiercé-quarté-quinté quodidien......

 

Conclusion:

Avec:

- des probabilités de gain aussi faibles

- des rapports qui s’effritent (même si on trouve toujours dans un petit coin de France un heureux parieur ayant fait fortune tel ou tel jour, et on fait mousser....)

 

POURQUOI VOULEZ-VOUS QU’ON S’INTERESSE A CE TYPE DE JEU ?

L’approche doit rester ludique: préserver la part de rêve tout en jouant peu.

La seule solution concernant le Quinté est celle retenue par Pédro Calvète dans sa méthode "Quinté Eight" recommandant la mise de seulement 2 combinaisons (dont il a longuement étudié la rentabilité dans le passé), donc pas ruineux.

Vous rencontrerez certes des écarts importants (de longs moments sans toucher), mais c’est le SEUL moyen......

 

Alors que, par exemple, vous pouvez paramétrer vos objectifs avec.....

LE JEU SIMPLE

 

Pourquoi les parieurs préfèrent ils le Quinté au jeu simple ?

Parce qu’ils ont L’ILLUSION qu’ils PEUVENT gagner GROS avec la mise MINIMALE ( 2 euros)....

ils peuvent.....oui....

1 chance sur 8000 avec 18 partants

donc ils peuvent.

 

LE VERITABLE JOUEUR AUX COURSES PREFERE INVESTIR DANS UN JEU OU IL A DAVANTAGE DE CHANCES DE GAGNER !

(sans pour autant être esclave de la "sécurité" ou de la "régularité".)

C’est une vérité de La Palisse et pourtant....

La suite bientôt......

 

 

Pronostics Pour Vous


A la Une

 01/02/2017 - La loi de Pareto adaptée aux courses.

    Les 10%  plus gros clients enregistrent plus de 70% des paris (montant
Plus >>

 01/01/2017 - Dans "Dark Paradise"

Un roman de Jean-Louis Uzan consacré aux courses où on y relève
Plus >>

 01/01/2017 - Paru dans Paris-Turf, point de vue de P.J.Goetz

 Cette semaine, est paru dans Paris-Turf, un point de vue fort réaliste,
Plus >>