Club Quinté

Questions à un joueur



 

François Hordé, responsable et pronostiqueur de www.mrquinte.com

 

Dans combien de courses par jour jouez-vous ?

FH: Essentiellement dans la course servant de support au Tiercé/Quarté/Quinté. Celle qui génère une masse d’enjeux digne de ce nom. Disperser son capital dans plusieurs courses d’une même journée, en croyant multiplier ses chances de gagner est une grosse erreur.
Avec l’ouverture de la concurrence, nos boites de courrier électronique sont inondées de propositions des différents opérateurs proposant de parier sur les courses qui les arrangent et non vous! stop !
Je suis souvent étonné du rapport réalisme/naïveté aujourd’hui. Par exemple, de croire que le flexi est la panacée......Est-ce que le Flexi diminue le nombre de combinaisons possibles, si vous jouez au Quinté +, par exemple ? Certes pas ! Il vous faut toujours trouver à travers 8000 combinaisons (dans le cas de 18 partants) Vous aurez payé moins cher, vous serez rémunéré moins, où est l’avantage ?

A quel jeu jouez-vous ?

FH: Un seul ! Le jeu simple gagnant.
Cliquez ici
Tous les autres jeux sont à haut risque, d’autant plus à déconseiller que votre capital est faible (ce qui est le cas d’une grande majorité des turfistes !)
Préférant se laisser aveugler par un gros gain peu probable au Quinté, le grand public refuse de se préoccuper de savoir le taux de retour au parieur (bien plus avantageux pour le jeu simple) ou encore l’énorme avantage de connaitre la cote des chevaux pour savoir exactement ce que l’on va gagner (si on gagne !) et ainsi paramétrer pour le mieux ses jeux et faire éventuellement un rattrapage des pertes.
C’est un devoir de connaissance, délaissé par tous ceux uniquement avides de profit.

Combien de chevaux jouez-vous ?

FH: De 2 à 5; Plus de chevaux au galop, on peut se le permettre car les rapports moyens sont plus élevés. Des outsiders. Gagnant ! Pas placé !

Quelle est la rentabilité ?

FH: Très variable....Ce n’est pas la Caisse d’Epargne.
Bénéficiaire sur le long terme (comptes de fin d’année) Et rien à voir avec la chance, plus vous avez d’argent pour miser, plus vous pouvez gagner. Ce qui ne veut pas dire addiction, car votre gestion doit être stricte et rigoureuse: pas de débordements et de petits-à-côtés......, pas de jour où vous sentez la course ou pas, pas de grasse matinée, de voiture qui ne démarre pas ou de belle-mère invitée à déjeuner, ce qui vous empécherait de jouer. Non. Régularité et Persévérence. Il faut une foi totale=100%, pas 99, le soleil même quand on ne voit que les nuages. Naviguer par beau temps, tout le monde sait faire, par contre, quand les vents sont contraires, seuls les gagnants savent patienter. Ce qui explique aussi que lorsque les gens vous voient gagner, vous êtes très entouré. Mais ils refusent de prendre les mêmes risques que vous (perdre 3 fois sur 4). Rappel utile, la sécurité est un sentiment INTERIEUR à soi-même, et ne dépend pas des évênements extérieurs: ça, c’est la position de la victime, toujours trouver un coupable pour les choses qui vous arrivent.
Je n’oblige PERSONNE à croire que je suis un gagnant, et à me suivre.....(à quoi servirait de me faire mousser, briller ?)
J’entends dans les questions qu’on me pose depuis des années (avec le soi-disant bon sens matériel !) des tonnes de scepticisme....Bon..... chacun est libre: VOUS POUVEZ A CHAQUE INSTANT VALIDER LE CHOIX DE RESTER....COMME VOUS ETES(rester sur le quai à regarder partir les trains....). et.....FAIRE LE JOB  !
Dernière précision: Je suis souvent surpris des prétentions financières de ceux qui veulent gagner aux courses. J’estime bien y gagner ma vie, mais quand je vois ce que demandent ces personnes ( et sans biscuits !): wouahhhhh !!! Mais de la coupe aux lèvres.....

Comment gagner ?

FH: Tout simplement en sachant pourquoi vous avez gagné et comment le reproduire. Techniquement vous devez le savoir. 
Il faut savoir UTILISER les renseignements techniques QUANTIFIABLES et les ORGANISER....
Le principal obstacle pour nos clients concerne la lecture d’un pronostic, de 8 chevaux par exemple. Car la quasi-totalité des personnes pensent que ce pronostic est valable pour tous les jeux (encastrable), et que l’on va se servir des chevaux de tête du pronostic pour tout, forcément.....Erreur, à chaque jeu, stratégie différente: on utilisera donc pas forcément les mêmes chevaux.
D’autre part, pas de réussite sans ENGAGEMENT (ou IMMERSION). A FOND. et en TOUTE CONNAISSANCE des risques.
L’homme moderne voudrait du définitif.....une méthode qui ne change jamais.C’est une illusion dangereuse.Chaque course , chaque jour, est un nouveau problême: les données ne sont jamais les mêmes.....Si vous ne savez pas les aborder et les agencer chaque jour avec un oeil neuf, vous sombrerez.
La mise en place est exactement comme un placement boursier, avec un capital. Et vous actualisez tous les jours.
Et puis......
La réussite (ou l’échec) est VOTRE.......
Un pronostiqueur est comme un instituteur pour l’école: il vous donne accès à une base de données....Mais ce que VOUS, vous en faites, votre succès (ou pas....) vous n’allez pas aller le lui reprocher.

 

Pour conclure, vous êtes "entrepreneur" sur Internet depuis 2004. Qu’avez-vous appris de vos clients ?

Trois principaux enseignements:
- Je travaille dans une indifférence générale:
C’est comme si l’élève à l’école restait cahiers fermés ! et disait "oui, oui, les frais de scolarité ont été payés."
Wah !
Complètement à côté du problême.....L’élève ne travaille pas, ne progresse pas: Toute la responsabilité est collée sur le dos du seul qui travaille pour une bonne raison: on pourra lui imputer l’échec...éventuel.
On ne me parle jamais précisément des chevaux, des hommes, des déroulements de course d’une journée. La grande majorité des joueurs d’aujourd’hui ne mémorisent pas les chevaux (qui restent sans substance). Ce fut une sacrée surprise. Les contacts sont toujours liés ou au fonctionnement: comment ça marche sur mon ordinateur (ou je suis en panne-faites le nécessaire.....) ?
ou si c’est du pronostic, combien de chevaux, combien ça gagne, etc.
Comme si on rejouait inlassablement la même course, deshumanisée en quelque sorte. JAMAIS le partage de la jouissance d’une belle course, de l’admiration d’un champion, JAMAIS.....Well.....
- Si je donne mon pronostic à 10 personnes, j’aurai 10 résultats différents. D’abord parce qu’ils utilisent ce pronostic pour des jeux différents (donc certains très risqués, et s’étonnent ensuite). Et quand je le dis, c’est l’incrédulité....Mais c’est pourtant vrai.Et rien à voir avec la chance.Simplement un problême d’attitude. Il y a ceux qui régulièrement vont passer à travers, et il y a ceux qui vont réussir.
- La satisfaction n’est pratiquement jamais exprimée (il y a de rares exceptions, et j’en profite pour remercier moi-même ces personnes). Je reçois les REabonnements, c’est ma récompense. Point. Le mécontentement est toujours exprimé....Là encore, je ne le prends pas directement contre moi, c’est aussi un problême d’attitude, voyez l’agressivité qui règne sur les forums (je reçois aussi par erreur des messages destinés à Equidia, ou au PMU du même topo). Bon, c’est ça être un homme public, sans doute.
Que les caissières n’apparaissent plus dans quelques temps dans les supermarchés, tout le monde y est déjà préparé. Les robots-journalistes, c’est en route aux Etats-Unis.......
C’est comme vous voulez !
J’aurais toujours plaisir à jouer pour moi-même, en toute autonomie, et puis aussi aller regarder jouer Maria Sharapova, ou les merveilles de la nature qui restent ! Qui sait, peut-être même sur .....un hippodrome.

 



Pronostics Pour Vous


A la Une

 01/02/2017 - La loi de Pareto adaptée aux courses.

    Les 10%  plus gros clients enregistrent plus de 70% des paris (montant
Plus >>

 01/01/2017 - Dans "Dark Paradise"

Un roman de Jean-Louis Uzan consacré aux courses où on y relève
Plus >>

 01/01/2017 - Paru dans Paris-Turf, point de vue de P.J.Goetz

 Cette semaine, est paru dans Paris-Turf, un point de vue fort réaliste,
Plus >>