Club Quinté

Quelles courses jouer ?



 

 

IL EST DE VOTRE RESPONSABILITE DE SAVOIR CHOISIR LES BONNES COURSES ! (et si vous ne savez pas, d’apprendre à les choisir, sinon vous allez diluer vos jeux, et vous étonner de ne pas réussir)

C’est la PREMIERE des choses à faire.

Si vous n’en jouez qu’une par jour, choisissez celle qui est support du Tiercé/Quarté +/Quinté +.

Si vous en jouez plus:

Je vous DONNE le protocole, et VOUS mettez en pratique !
Si vous vous contentez de recopier, même le meilleur pronostic de 30 courses par jour, comment comptez-vous VRAIMENT y arriver ?

C’est votre première tache à vous, parieur ! Ce que l’on appelle "faire le papier":
- Tout d’abord, déterminer les courses à jouer: voir ci-dessous.
- Ensuite, évaluer le degré de difficulté de la course grâce à la cote des deux favoris(si vous envisagez de porter votre choix sur eux).
- Enfin, je dis enfin, seulement après, le choix des chevaux (des outsiders.....dans les bonnes zones de cotes)

Et quand c’est fait, votre réussite est meilleure !
SANS QUE RIEN NE SOIT GARANTI
Des échecs (provisoires ou plus.....) vous en aurez......quand même.

A assumer . OK ?

 

Trop facile d’imputer toute responsabilité à un pronostic qu’on recopie.

Une opinion devenue courante: plus de courses jouées, plus de chances de gagner......
Ben, voyons.

Une opportunité, certes (même si la masse d’enjeux collectée se trouve éparpillée, et il y a donc parfois peu à se partager entre les gagnants !)

Et un piège colossal si vous les traitez SANS DISTINCTION !

 

 

Nous vous recommandons de faire preuve de beaucoup de sélectivité, de nombreuses épreuves (en particulier dans les réunions 2 et 3 et plus...) donnent lieu à des arrivées....pour le moins inattendues, car on évolue le plus souvent en petite catégorie (ou toute petite).

Evitez de préférence:

* les courses de moins de 12 partants. Concentrez-vous à partir de 14-15 partants.
* Les courses à réclamer(les chevaux étant à vendre-les questions à se poser sont nombreuses), les courses pour amateurs, apprentis, gentlemens sont également à prendre avec des pincettes, les pilotes étant moins expérimentés et de qualité différente.

mais si l’on veut jouer tous les jours, on a parfois un choix finalement limité.

 



 

 

Courses internationales: La presse ne donne finalement que peu de renseignements (pas de performances détaillées). Allez vous jouer à l’aveuglette ?

 

Courses de trot, il faut privilégier les lots où les concurrents les plus riches ont gagné au moins 50 000 euros. 

Handicaps de plat, c’est "quitte ou double", on peut passer complètement au travers ou toucher un beau rapport si l’on a visé juste.Jouez les handicaps dont la référence est comprise entre +15 et +25.

Pour les réclamers, ceux dont les chevaux à vendre sont au moins à 30000 euros.

En règle générale: Pas d’acharnement sur les favoris: ils arrivent plus souvent, c’est vrai, mais ce sont les outsiders qui font gagner de l’argent.Et de la patience, car c’est sur le long terme qu’on construit les bons bilans.

Pour tous ceux qui peuvent suivre les courses en direct, une adaptation est donc possible: comme dit plus haut ne forcez pas les mises sur les favoris trop joués... Intégrez aussi des chevaux qui ouvrent fort joués à la côte alors qu’ils n’étaient guère cités par la presse.

 



 

Pronostics Pour Vous


A la Une

 01/02/2017 - La loi de Pareto adaptée aux courses.

    Les 10%  plus gros clients enregistrent plus de 70% des paris (montant
Plus >>

 01/01/2017 - Dans "Dark Paradise"

Un roman de Jean-Louis Uzan consacré aux courses où on y relève
Plus >>

 01/01/2017 - Paru dans Paris-Turf, point de vue de P.J.Goetz

 Cette semaine, est paru dans Paris-Turf, un point de vue fort réaliste,
Plus >>